Recettes de cocktails Mojito

10 recettes de cocktails trouvées

MOJITO

• Rhum cubain
• Feuilles de menthe
• Jus de Citron Vert
> Recette

MOJITO CLEMENTINE

• Rhum cubain
• Feuilles de menthe
• Jus de Citron Vert
> Recette

MOJITO FRAISE

• Rhum cubain
• Feuilles de menthe
• Jus de Citron Vert
> Recette

MOJITO FRAMBOISE

• Rhum cubain
• Feuilles de menthe
• Jus de Citron Vert
> Recette

MOJITO GOYAV

  Fruit

• Rhum
• Sirop de Sucre
• Jus d'1/2 Citron
> Recette

MOJITO PASSION

• Rhum cubain
• Feuilles de Menthe
• Jus de Citron Vert
> Recette

MOJITO PICON

• Picon
• Jus de Citron
• Jus de Citron
> Recette

VIRGIN MOJITO

• Jus de Citron Vert
• Feuilles de menthe
• Sucre roux
> Recette

VIRGIN MOJITO SCHWEPPES

• Sucre Roux
• Jus de Citron Vert
• Schweppes
> Recette

VODKITO : MOJITO VODKA

  Top Vodka

• Vodka
• Feuilles de menthe
• Jus de Citron Vert
> Recette

Origines du Mojito Cubain et sa recette originale

Cuba est le berceau du Mojito, même si l'origine exacte de ce cocktail classique fait l'objet de débats. Une histoire retrace le Mojito dans une boisson du XIXe siècle, connue sous le nom de "El Draque", d'après Francis Drake. En 1586, après son raid réussi à Carthagène des Indes, les navires de Drake se dirigèrent vers La Havane, mais il y eut une épidémie de dysenterie et de scorbut à bord. On savait que les Indiens d’Amérique du Sud avaient recours à diverses maladies tropicales; alors une petite pension a débarqué à Cuba et est revenue avec des ingrédients pour un médicament efficace.

Les ingrédients étaient de l’aguardiente de caña (une forme brute de rhum, qui se traduit par de l’eau du feu provenant de la canne à sucre) additionnée d’ingrédients tropicaux locaux; citron vert, jus de canne à sucre et menthe. Boire du jus de citron vert en soi aurait été d'une grande aide pour éviter le scorbut et la dysenterie. Le tafia / rhum a été utilisé dès qu'il est devenu largement disponible pour les Britanniques (vers 1650). La menthe, le citron vert et le sucre ont également aidé à cacher le goût dur de cet esprit. Bien que cette boisson ne s'appelait pas Mojito à cette époque, c'était toujours la combinaison originale de ces ingrédients.

Certains historiens affirment que les esclaves africains qui travaillaient dans les champs de canne à sucre cubains au 19ème siècle ont contribué à l'origine du cocktail. Le guarapo, le jus de canne à sucre souvent utilisé dans les mojitos, était une boisson populaire parmi les esclaves qui ont contribué à nommer le nectar sucré.

Il existe plusieurs théories sur l'origine du nom Mojito; Une de ces théories soutient que le nom concerne le mojo, un assaisonnement cubain à base de chaux et utilisé pour aromatiser les plats. Une autre théorie est que le nom Mojito est simplement un dérivé du mojadito (espagnol pour "un peu mouillé") ou simplement le diminutif du mojado ("mouillé"). En raison de la grande influence de l'immigration en provenance des îles Canaries, le terme vient probablement des marinades créoles mojo adaptées à Cuba en utilisant des citrons verts.

Le Mojito a régulièrement été présenté comme boisson préférée de l'auteur Ernest Hemingway. On a aussi souvent dit qu'Ernest Hemingway avait rendu célèbre le bar La Bodeguita del Medio, qui devint l'un de ses habitués et écrivit «Mon mojito à La Bodeguita, mon daiquiri à El Floridita». Cette expression en anglais peut être lue sur le mur du bar aujourd'hui, manuscrite et signée à son nom, bien que les biographes d'Hemingway aient exprimé des doutes quant à un tel patronage et au goût de l'auteur pour les mojitos.